Archives

Donnez-vous une vue d’ensemble claire de votre sécurité financière

Un grand nombre de Canadiens consultent un seul avocat pour toutes leurs questions juridiques, et celui-ci en vient à bien connaître leur situation propre. Pour les questions fiscales, ils font également affaire avec un seul comptable, qui connaît à fond leurs besoins en comptabilité et en fiscalité.

Or quand vient le temps de voir aux questions de sécurité financière, ils n’hésiteront pas à faire affaire avec deux ou trois personnes, voire davantage, auprès d’autant d’institutions financières.

Si vous détenez plusieurs comptes auprès d’institutions financières variées, il peut être ardu d’obtenir une vue d’ensemble de votre sécurité financière.

Regrouper vos actifs auprès d’un seul professionnel de la planification de la sécurité financière qui connaît et comprend vos besoins peut vous aider à avoir une vue d’ensemble claire de votre programme de sécurité financière.

Procure une vue d’ensemble complète

Collaborer avec un seul conseiller en sécurité financière peut vous aider à avoir un coup d’œil complet de votre programme de sécurité financière global. De plus, votre conseiller en sécurité financière :

  • Comprendra mieux vos placements dans leur globalité
  • Sera mieux placé pour vous conseiller sur la manière dont vos actifs peuvent servir vos objectifs
  • Sera plus apte à émettre des recommandations appropriées à votre situation
  • Pourra vous fournir des renseignements et des conseils cohérents

Vous aide à gérer le risque

Travailler avec un seul conseiller en sécurité financière, vous permet de collaborer avec quelqu’un qui connaît et comprend votre situation actuelle et celle où vous aimeriez vous trouver à l’avenir. Une personne qui est au fait des circonstances précises de votre situation est à même de s’assurer que votre portefeuille témoigne de l’évolution de vos besoins et de votre seuil de tolérance au risque au fil des ans.

Vous simplifie la vie

Regrouper vos actifs vous permet d’assurer un suivi de vos placements plus facilement, de garder votre portefeuille sur la bonne voie pour atteindre vos buts et vos objectifs, et de l’ajuster lorsque votre situation personnelle évolue. De plus, si vous touchez un revenu, il proviendra d’une seule source.                                                                                           

Finalement, votre avocat ou votre comptable verra également sa tâche facilitée puisqu’il n’aura qu’un seul professionnel de la sécurité financière à consulter sur les questions recoupant les deux domaines d’expertise, comme celles relatives à la planification successorale.

Donnez-vous une vue d’ensemble claire de votre sécurité financière dès aujourd’hui

Discutez avec votre conseiller en sécurité financière dès aujourd’hui des façons dont vous pourrez clarifier votre sécurité financière en regroupant vos actifs.


Protégez votre régime de retraite de l’impact causé par une maladie grave

Avez-vous réfléchi à l’impact sur votre épargne-retraite si vous y puisiez des fonds? Si vous utilisiez vos REER pour couvrir les coûts liés à une maladie imprévue, vous pourriez être forcé de travailler plus longtemps ou de prendre votre retraite avec moins de revenus que prévu. Néanmoins, beaucoup de Canadiens n’ont pas de plan adéquat pour faire face à l’imprévu.

Un sondage d’Ipsos Reid* a révélé que 52 pour cent des répondants puiseraient dans leur épargne-retraite s’ils étaient atteints d’une maladie grave.

L’assurance contre les maladies graves peut vous aider à garder votre régime de retraite sur la bonne voie si vous souffrez d’une condition diagnostiquée, telle qu’une crise cardiaque, un infarctus ou un cancer constituant un danger de mort.

Si vous avez une assurance contre les maladies graves, et que vous respectez la période de survie, la prestation que vous recevrez vous aidera à payer les dépenses encourues. Cela implique que vous serez moins portés à puiser dans vos régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) pour couvrir les coûts.

Prenons cet exemple

Jean est un homme âgé de 38 ans avec un revenu annuel de 90 000 $. S’il demeurait en bonne santé jusqu’à 65 ans, il pourrait prendre sa retraite avec 673 000 $1 dans ses REER. Mais Jean est atteint d’un cancer constituent un danger de mort à 52 ans. Puisqu’il n’a pas de protection contre les maladies graves, il a besoin d’argent pour couvrir les dépenses quotidiennes et médicales, et les traitements qui ne sont pas couverts par son programme de santé provincial. Jean retire 200 000 $ de ses REER pour payer ces factures. Afin de maintenir son objectif de retraite à 65 ans avec son montant original de REER, il devra tripler ses cotisations à ses REER dès le moment où il recevra son diagnostic ou prendre sa retraite avec 275 000 $1 de moins que prévu, c’est-à-dire beaucoup moins que ce qu’il avait planifié.

Cependant, si Jean investit un peu moins dans ses REER chaque mois et qu’il utilise la différence pour souscrire une police d’assurance contre les maladies graves de 110 000 $2 assortie d’un avenant Remboursement de la prime, son régime de retraite peut demeurer sur la bonne voie dans l’éventualité d’une maladie grave. Dans ce scénario, si Jean demeure en bonne santé jusqu’à 65 ans, il pourra prendre sa retraite avec plus de 626 000 $ dans ses REER, et, de plus, il sera éligible à un Remboursement de la prime d’un montant de 43 751 $ pour un total de près de 670 000 $ à utiliser pendant sa retraite.

Que Jean souffre d’une maladie grave ou non, utiliser une partie de ses cotisations mensuelles pour financer une police d’assurance contre les maladies graves assortie d’un avenant Remboursement de la prime aide Jean à protéger son épargne. L’exemple ci-dessus est donné à titre d’illustration seulement. Les situations peuvent varier selon les circonstances particulières.

La plupart des gens ne se préparent jamais à l’éventualité d’une maladie grave

Décider d’inclure une assurance contre les maladies graves dans votre programme de sécurité financière peut être une bonne façon de réduire le risque financier et d’aider à protéger votre épargne. En utilisant une portion de vos cotisations habituelles à vos REER pour financer une assurance contre les maladies graves, vous aider à protéger votre épargne et à garder votre régime de retraite sur la bonne voie.

Votre conseiller en sécurité financière peut vous aider à détailler votre couverture en discutant avec vous des différentes options qui vous sont offertes. Prenez rendez-vous dès aujourd’hui afin de mettre en place un programme pour réduire votre risque financier et aider à protéger votre retraite dans l’éventualité que vous soyez atteint d’une maladie grave. 

*« Retirement plans threatened by disability », Advisor.ca

1 Présumant d’un revenu annuel de 90 000 $, d’un taux marginal de 45 % et d’un taux de rendement composé de 4 pour cent pour les cotisations REER.

2 Police d’assurance contre les maladies graves établie en fonction d’un homme de 38 ans, non-fumeur, risque normal.


Les renseignements contenus dans ce site Web sont destinés uniquement aux résidents du Québec. Les produits d’assurance, y compris les polices de fonds distincts, sont offerts par l’entremise des Services Financiers Patrice Beaudoin inc. et les produits de fonds communs de placement sont offerts par Patrice Beaudoin, par l’entremise des Services d’investissement Quadrus ltée.

Cliquez ici pour visualiser les renseignements juridiques ainsi que les renseignements sur les droits d’auteur et sur les marques de commerce.

* L'usage du courrier électronique ne constitue pas un moyen sûr de transmettre des données. Par conséquent, les renseignements personnels devraient être transmis de façon plus sûre.

Distributeurs autorisés de la London Life, Compagnie d’Assurance-Vie, par l’entremise de sa division, la Financière Liberté 55.

 

Website Design For Financial Services Professionals | Copyright 2019 AdvisorWebsites.com. All rights reserved